126 meters string
Une vitrine de salon à la fragilité intrinsèque mais imperceptible, et dont la solidité ne tient qu’à un (très long) fil. 126 mètres de corde élastique parcourent en 63 tours une enfilade de plans verticaux et horizontaux. Les bribes de la vitrine, dans un premier temps morcelée, viennent s’assembler dans un mouvement d’attraction entraîné par l’élastique. D’abord structurante, la corde vient aussi habiller la vitrine, permettant de dessiner de multiples visions des objets exposés : voilés, entrevus ou révélés.
Projet Réalisé avec l'intervention de Faustine Najman et Igor Cheloudiakoff dans le cadre d'un workshop sous la direction de Frederic Ruyant.
A living room display cabinet with inherent, but imperceptible fragility, whose solidity only hangs by a (very long) threat. 126 meters of elastic rope run in 63 revolutions through a series of horizontal and vertical planes. The pieces of the display cabinet, at first fragmented, assemble in a movement of attraction triggered by the elastic. Firstly structuring, the rope also dresses the cabinet, giving the possibility to draw multiple visions of the exposed items: veiled, glimpsed or revealed.
Project realized with the cooperation of Faustine Najman and Igor Cheloudiakoff for a workshop under the direction of Frederic Ruyant.